Publié dans Challenge AZ, Challenge AZ 2019, Généalogie, Qui sont mes ancêtres ?

Exercices de style – P comme…Poils au

Parmi les ouvrages écrits par Raymond Queneau, il y a Exercices de style (1947). A partir d’un texte simple, Queneau y raconte une histoire en la déclinant suivant différentes figures de style (alexandrins, maladroit, anglicismes, interjections, olfactif…).
Je vais essayer de faire comme mon cousin célèbre.


Poils au…
Lire la suite de « Exercices de style – P comme…Poils au »

Publié dans Challenge AZ, Challenge AZ 2019, Généalogie, Qui sont mes ancêtres ?

Exercices de style – O comme…Obscur

T0u5541nt Du6l1ne4u (s0s4 1850), est le f1ls de P1erre Du6l1ne4u et de M4r1e T0ucher41n. Il n4ît le prem1er n0vem6re 1644 à Art4nnes (Indre-et-L01re). L0r5qu’1l 4gr4nd1t l4 f4m1lle, 5e5 p4rent5 0nt déjà deux enf4nt5, P1erre, né en 1639 et M4r1e, née en 1641. Su1vr0nt deux frères, Jeh4n, né en 1647, André, né en 1650, et une 5œur, Urb4nne, née en 1655. Il 5e m4r1e 5ur le t4rd, à l’â9e de 46 4ns, 4vec L0u1se P41nch4ult et 6 4ns plus t4rd, le 1er ju1llet 1696, 4vec Je4nne L0th10n (s0s4 1851). De ce 5ec0nd l1t, n4îtro0nt 4u m01ns deux enf4nt5, Je4n né le 06 j4nv1er 1697 et décédé 15 mo1s plus t4rd, et Je4nne (s0s4 925), née le 9 j4nv1er 1699 à Art4nnes..

T0u5541nt Du6l1ne4u (s0s4 1850), est le f1ls de P1erre Du6l1ne4u et de M4r1e T0ucher41n. Il n4ît le prem1er n0vem6re 1644 à Art4nnes (Indre-et-L01re). L0r5qu’1l 4gr4nd1t l4 f4m1lle, 5e5 p4rent5 0nt déjà deux enf4nt5, P1erre, né en 1639 et M4r1e, née en 1641. Su1vr0nt deux frères, Jeh4n, né en 1647, André, né en 1650, et une 5œur, Urb4nne, née en 1655. Il 5e m4r1e 5ur le t4rd, à l’â9e de 46 4ns, 4vec L0u1se P41nch4ult et 6 4ns plus t4rd, le 1er ju1llet 1696, 4vec Je4nne L0th10n (s0s4 1851). De ce 5ec0nd l1t, n4îtront 4u m01ns deux enf4nt5, Je4n né le 06 j4nv1er 1697 et décédé 15 mo1s plus t4rd, et Je4nne (s0s4 925), née le 9 j4nv1er 1699 à Art4nnes.

T0u5541nt Du6l1n34u (s0s4 1850), 3st l3 f1ls d3 P13rr3 Du6l1n34u 3t d3 M4r13 T0uch3r41n. Il n4ît l3 pr3m13r n0v3m6r3 1644 à Art4nn3s (Indr3-3t-L01r3). L0r5qu’1l 4gr4nd1t l4 f4m1ll3, 535 p4r3nt5 0nt déjà d3ux 3nf4nt5, P13rr3, né 3n 1639 et M4r13, né3 3n 1641. Su1vr0nt d3ux frèr3s, J3h4n, né 3n 1647, André, né 3n 1650, 3t un3 5œur, Urb4nn3, né3 3n 1655. Il 53 m4r13 5ur l3 t4rd, à l’â93 d3 46 4ns, 4v3c L0u1s3 P41nch4ult 3t 6 4ns plus t4rd, l3 1er ju1ll3t 1696, 4v3c J34nn3 L0th10n (s0s4 1851). D3 c3 53c0nd l1t, n4îtr0nt 4u m01ns d3ux 3nf4nt5, J34n né l3 06 j4nv13r 1697 3t décédé 15 mo1s plus t4rd, 3t J34nn3 (s0s4 925), né3 l3 9 j4nv13r 1699 à Art4nn3s.

 

Challenge AZ 2018

Publié dans Challenge AZ, Challenge AZ 2019, Généalogie, Qui sont mes ancêtres ?

Exercices de style – N comme…Nécrologie

Nécrologie

Définition : 1.Notice biographique consacrée à une personne morte récemment. 2. Liste ou avis des décès publiés par un journal.

Chers amis,
nous sommes réunis aujourd’hui, pour rendre hommage à Marie Grolleau (sosa 4053). Fille d’Honoré Grolleau et de Marie Jousseau, Marie nous a quitté dans la fleur de l’âge, à environ 50 ans, laissant dans le chagrin deux fils, Jean (1710-1734) et Antoine (sosa, 1700-1747), et une jeune femme, Jeanne Aviron (1702-1740), qui devait devenir sa bru dans 10 jours.

Elle a rejoint son mari, Gatien Aviron (ca 1688-1718), avec qui elle a été marié pendant 20 ans et dont elle était veuve depuis 3 ans. Le malheur n’avait pas épargné Marie, qui avait vu mourir 5 de ses enfants, Gatien (1699-1699), Anne (1701-1701), Jeanne (1702-1707), Marie (ca 1705-1706), Marguerite (1712-1717).
Aujourd’hui, 15 juin 1721, en église de Saint-Sénoch (Indre-et-Loire), recueillons-nous pour garder vivant le souvenir de Marie.

 

[NDLR : en fait, en relisant le billet, je me rend compte qu’il s’agit plus d’une oraison funèbre que d’une nécrologie…mais comme j’ai déjà la lettre O pour le Challenge AZ de demain].

 

Challenge AZ 2018

 

Publié dans Challenge AZ, Challenge AZ 2019, Généalogie, Qui sont mes ancêtres ?

Exercices de style – M comme…Mots fléchés

Mots fléchés

Règle du jeu : grille dans laquelle se trouve des cases « définition » et des cases blanches dans lesquelles il faut placer les lettres du mot correspondant à la définition.

NB : tous les mots peuvent être trouvés pour celui qui lit toutes les définition avec attention.

Mots_fléchés_transparence.png

 

  1. Patronyme de Louis, mon sosa 54.
  2. Mon ancêtre est né le 16 de ce mois, une nuit d’été, en 1819.
  3. Chef-lieu du département du Loiret, où mon ancêtre est né.
  4. Nombre d’enfants qu’il a eu avec sa femme, dont Louise Julie, ma sosa 27.
  5. Patronyme de sa femme, Céline Marie.
  6. Corps de métier auquel appartient le tailleur de limes, profession exercée par mon ancêtre.
  7. Prénom de sa fille, dont je descends.
  8. Mon ancêtre est décédé le 21ème de ce mois, en 1877, un an avant son beau-père, Etienne Tranchant.
  9. Chef-lieu de l’Indre-et-Loire, où il meurt. 

Challenge AZ 2018

Publié dans Challenge AZ, Challenge AZ 2019, Généalogie, Qui sont mes ancêtres ?

Exercices de style – L comme…Lipogramme

Parmi les ouvrages écrits par Raymond Queneau, il y a Exercices de style (1947). A partir d’un texte simple, Queneau y raconte une histoire en la déclinant suivant différentes figures de style (alexandrins, maladroit, anglicismes, interjections, olfactif…).
Je vais essayer de faire comme mon cousin célèbre.


Lipogramme

Définition : Ecrit dans lequel une (ou plusieurs) lettre n’est pas utilisée. Exemple : La Disparition, Perec.

A vous de trouver les lettres qui n’apparaissent pas dans mon texte absentes de mon article.

De la vie de Jean Jacques Tranchant (sosa 880), je ne connais que peu de chose pas grand-chose, à part qu’il est décédé à part son décès survenu le 5 avril 1774 à Thun-Saint-Martin (Nord) à l’âge de 70 ans, à la suite d’une mort subite. Il est inhumé le lendemain, au cimetière de la paroisse. Il est veuf depuis 22 ans. Son épouse, Brigitte Boubay, est décédée le 29 mai 1752 à Thun-Saint-Martin. Fait amusant, Brigitte est inhumée 3 jours avant son décès, à moins que le curé ne se soit emmêlé les pinceaux probablement le curé s’est-il trompé. De son mariage avec Brigitte Boubay, je lui ai trouvé quatre enfants 2 fils et 2 filles, Laurent, mon sosa, Marie Josèphe, Marie Michelle, Pierre. Jean Jacques exerçait le métier de était ménager. (Dans le Nord, le ménager est un petit propriétaire entre le manouvrier et le laboureur).

 

Challenge AZ 2018

Mise à jour du 14 novembre 2019 (merci à Christelle pour sa relecture).

A vous de trouver les lettres qui n’apparaissent pas dans mon texte absentes de mon article.

De la vie de Jean Jacques J. Tranchant (sosa 880), je ne connais que peu de chose pas grand-chose, à part qu’il est décédé à part son décès survenu le 5 avril 1774 à Thun-Saint-Martin (Nord) à l’âge de 70 ans, à la suite d’une mort subite. Il est inhumé le lendemain, au cimetière de la paroisse. Il est veuf depuis 22 ans. Son épouse, Brigitte Boubay, est décédée le 29 mai 1752 à Thun-Saint-Martin. Fait amusant, Brigitte est inhumée 3 jours avant son décès, à moins que le curé ne se soit emmêlé les pinceaux probablement le curé s’est-il trompé. De son mariage avec Brigitte Boubay, je lui ai trouvé quatre enfants 2 fils et 2 filles, Laurent, mon sosa, Marie Josèphe, Marie Michelle, Pierre. Jean Jacques J.  exerçait le métier de était ménager. (Dans le Nord, le ménager est un petit propriétaire entre le manouvrier et le laboureur).

Publié dans Challenge AZ, Challenge AZ 2019, Généalogie, Qui sont mes ancêtres ?

Exercices de style – J comme…Jacques a dit

Parmi les ouvrages écrits par Raymond Queneau, il y a Exercices de style (1947). A partir d’un texte simple, Queneau y raconte une histoire en la déclinant suivant différentes figures de style (alexandrins, maladroit, anglicismes, interjections, olfactif…).
Je vais essayer de faire comme mon cousin célèbre.


J
acques a dit

Règle du jeu : Jeu dans lequel un maitre du jeu « ordonne » d’exécuter des actions simples à des joueurs (exemples : « sautez sur un pied », « touchez votre nez »…). Les joueurs ne doivent exécuter l’ordre que si celui-ci être précédé par « Jacques a dit » ( « Jacques a dit touchez votre nez avec l’index droit » ). Si les joueurs exécutent un ordre non précédé de « Jacques a dit » ou se trompent dans l’exécution de l’ordre (ils touchent leur nez avec l’index gauche au lieu de l’index droit par exemple), ils sont éliminés.

Jacques (sosa 114) a dit « oiiiiin » le 17 février 1790 à Artannes. Il est né du légitime mariage de Pierre Guibert, 28 ans, et Marguerite Brosseau, 31 ans. Il porte le prénom de son grand-père paternel (sosa 456), décédée le 21 août 1788 à Artannes. Jacques a dit ses premiers mots, Jacques a fait ses premiers pas. Jacques a dit « j’ai un petit frère » le 21 novembre 1791 et « j’ai une petite sœur » un peu plus tard, le 26 janvier 1794. Mais Jacques a dit peu de chose à son frère né le 17 février 1790 et mort le lendemain. Jacques a dit « je serai astronaute » mais il est devenu cultivateur, comme son père Pierre (laboureur cultivateur), son grand-père Jacques (laboureur), son arrière-grand-père René (laboureur) mais pas comme son aagp René, marchand. Jacques a dit « t’as de beaux yeux tu sais » à Élisabeth Couillon et Jacques a dit « oui » le 20 juin 1816 à Saché, quand il l’a épousée. L’union a été de courte durée puisqu’Elisabeth meurt le 17 février 1818, laissant un garçon orphelin de mère. Jacques a redit « oui » le 04 mai 1819 à Artannes quand il a épousé sa deuxième femme, Catherine Blond (sosa 115). Et Jacques a dit « oui  » pour la troisième fois le 27 juin 1833 lors de son mariage avec Louise Blain. Jacques a dit « c’est une fille » le 07 août 1823, lors de la naissance de Catherine (sosa 57). Jacques et Catherine ont donné une petite sœur aux 2 fils de la maison. Jacques a dit adieu à sa deuxième épouse le 19 février 1832. Jacques n’a pas tout dit lorsqu’il a épousé Louise Blain. Jacques a oublié de dire ce que tout le monde n’a pas manquer de voir ; Louise avait un ventre bien rond. Louise a accouché de Joseph, deux mois après son mariage avec Jacques. Jacques et Louise ont eu 7 enfants entre 1833 et 1843, Joseph, André, Louise, Marguerite, Françoise, Désirée, Françoise, dont deux sont morts jeunes. Jacques a dit « Paix à son âme » quand sa mère est morte le 21 novembre 1834 à Artannes. Jacques a dit savoir signer et a signé sur l’acte de décès de sa mère, le 25 novembre 1834. Qu’est-ce que Jacques a dit, lorsque son père est mort le 12 septembre 1841 ? Jacques a dit « j’y consens » lorsque Catherine (sosa 57) a annoncé vouloir épouser Jacques Bulot (sosa 56). Jacques a dit « je suis grand-père » le 24 avril 1861 lors des naissances de Pierre (sosa 28) et Michel. Ce sont des jumeaux que la mort a séparé 3 jours après. Michel a rejoint ces ancêtres. Enfin, Jacques n’a plus rien dit le 27 mai 1867 lorsque qu’il a rendu son dernier souffle à Saché.

 

Challenge AZ 2018