Publié dans Challenge AZ, Challenge AZ 2016

P comme…Pitrouille

La pitrouille était de l’eau boueuse (selon Davau) ou des ordures (selon Rougé). Pitrouille a donné un adjectif, pitrouillabe qui signifiait tout simplement plein de pitrouille, « in ch’min pitrouillabe » .
De même, la patouille ou patrouille et la pigrasse désignaient soit de l’eau sale, soit l’eau boueuse des flaques et des fossés, « il a tombé dans la patouille » , « l’hivar, la cour dé la farme est pleine dé patouille » . L’adjectif patouillou évoquait un lieu où il y avait de la patouille, « des ch’mins patouilloux« , « eune cour patouillouse » . Le patouillage était l’eau répandue en patouillant, « alle a lavé son linge à la maison, c’en fait un patouillage » . Quant à  patouillaud, cela se disait d’un enfant qui aimait patouiller*, c’est-à-dire soit agiter de l’eau, surtout de l’eau sale, soit patauger (« on patouille dans la gadoue » ), « en v’là un p’tit patouillaud » . Dépatouiller signifiait simplement sortir de la patouille et empatouiller, tomber ou rester dans la patouille.

*patouiller signifiait également causer un embarras gastrique par trop grande absorption de liquide, « boué pâs tant avant d’manger, ça va t’patouiller » .
(Photo : Droits réservés Agnès Rosenstiehl)

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s