Publié dans Personnalités tourangelles, Petite histoire de la Touraine

Jules Charpentier(1814-1892), bienfaiteur

Jules Charpentier naît à Tours le 11 novembre 1814 (AD37 numérisées, 6NUM8/261/073 – Naissances, 1814, p.159). Ses parents tenaient une boutique d’épicier-cirier.

Initié à la Franc-maçonnerie en 1837, Jules Charpentier reste aujourd’hui la figure emblématique de la loge du Grand Orient de France, les Démophiles, qu’il fonde à Tours en 1847. Il la préside  pendant dix-sept ans.

Il est maire de Tours de 1882 et 1884. Bienfaiteur de la ville, il lègue une forte somme d’argent qui devait être affectée à une fête des écoles dite « Fête scolaire de l’arbre de la Liberté ».

Il meurt soudainement salle Blandin (n°6 du Boulevard Béranger), alors qu’il présidait un banquet des Prévoyants de l’avenir, le 27 avril 1892 (AD37 numérisées, 6NUM8/261/317 – Décès, 1892, p.131). Il est inhumé au cimetière Lasalle de Tours-St-Symphorien.

Il a vécu au n°70 de la rue Saint-Eloi (devenue rue de Chinon, puis rue de Verville, puis rue Friedland, puis rue du faubourg St-Eloi en 1816, puis de nouveau rue St-Eloi en 1843) qui prend son nom (rue Charpentier) par délibération du 22 août 1892.

Pour aller plus loin : https://books.openedition.org/pufr/1853?lang=fr
Source : Geneviève Gascuel, Les Noms des rues de Tours

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s