Publié dans Personnalités tourangelles, Petite histoire de la Touraine

François Boileau (1846-1878), conducteur de train

François Boileau naît le 24 août 1846 à Tours. Il est le fils de François Boileau et Pauline Richard. Le 09 septembre 1867, il épouse Reine Charlot, 17 ans t 10 mois, couturière. Conducteur de train à la compagnie du PO (Paris-Orléans), il décède le 30 mars 1878, dans un accident de chemin de fer survenu sur la ligne Le Mans-Tours, à Dissay-sous-Coussillon (Sarthe), au niveau du moulin de Vernay. Fragilisé par une crue du Loir, le pont s’effondre au passage du convoi de marchandises qu’il conduit. François Boileau et une autre personne périssent dans l’accident. Si le nom de la seconde victime n’est pas mentionnée sur le net, il n’est pas difficile à trouver ; il suffit de lire le registre des décès de Dissay. Le 30 mars, deux tourangeaux y sont enregistrés, François Boileau et sur l’acte suivant, François Raimbault.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

François Boileau est inhumé au cimetière Lasalle de St-Symphorien (commune rattachée à Tours en 1964), carré 15. Son monument funéraire est sculpté par Coussin qui a reproduit l’enchevêtrement de la locomotive PO730 et de ses wagons.

image

LSF

 

Un commentaire sur « François Boileau (1846-1878), conducteur de train »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s