Publié dans Généalogie

J’avance pas à pas.

Tenter de retracer la vie d’un ancêtre uniquement en étudiant les BMS/NMD, c’est mission impossible. Mais, il faut bien commencer que part, alors l’Etat civil est un bon début (pour ne pas dire le début incontournable pour un généalogiste amateur débutant).
Alors, où j’en suis aujourd’hui, après un peu plus de 14 ans de généalogie ?

Ci-dessous, le tableau de suivi de recherche quand j’ai décidé de faire un article sur le sujet, début septembre. Y’avait encore du boulot.

Suivi_de_recherches_G12_sept_19.png

En réalité, en G7, je n’ai pas 48 ancêtres mais seulement 47 ; j’ai un père inconnu. Mais comme je l’ai nommé « père inconnu » pour le distinguer des pères dont je ne connais pas encore l’identité, mon logiciel le considère comme une personne réelle.

Voici ce que cela donne après quelques semaines de recherches et de mises à jour (et oui, j’avais parfois les actes mais ne les avais pas enregistrés dans mon logiciel de généalogie).

Suivi_de_recherches_G12_oct_2019bis

Régulièrement, je fais un point sur l’état d’avancement de mes recherches. Le dernier date de 2017. Alors où en suis-je par rapport à 2017 ? (sauf précision contraire, tous les chiffres concernent mes sosa uniquement).

Nombre d’ancêtres : 1539 sosa en 2019, contre 1389 en 2017.

Nombre de générations : 15, autrement dit, pas mieux qu’en 2017. J’ai toujours 11 ancêtres à la génération 15, comme en 2017.

Collatéraux : environ 2565, contre environ 2100 en 2017. J’ai pas mal travailler à compléter les fratries.

Mariages : 745 couples identifiés et 438 dates de mariages contre 672 couples et 385 dates de mariage en 2017. Ils me reste 307 dates de mariage à trouver. Plus je remonte ans le temps, plus les mariages manquent : à la génération 8, j’ai trouvé 95,7% des dates de mariages trouvables par rapport aux ancêtres identifiés (45 mariages pour 47 couples), à la génération 10, j’en ai trouvé 75% (87 sur les 116 couples), à la génération 12, j’en ai 44,3% (70 pour 158 couples), à la génération 14, j’en ai 17,2% (5 pour 29 couples).

Naissances : 303 en 2019 contre 266 en 2017.

Décès : 408 (+3 personnes encore vivantes) en 2019 contre 346 en 2017.

Pourcentage d’hommes : 51,07% (soit 786 hommes) / pourcentage de femmes : 48,93% (soit 753 femmes) contre 51,65% d’hommes et 48,35% de femmes en 2017.

Mes ancêtres se répartissent sur 5 régions, le Centre Val de Loire, la Bretagne, la Nouvelle Aquitaine, les Pays de la Loire, les Hauts de France, 10 départements, le Cher (18), l’Indre (36), l’Indre-et-Loire (37), le Loir-et-Cher (41), le Loiret (45), le Maine-et-Loire (49), le Morbihan (56), le Nord (59), la Sarthe (72), les Deux-Sèvres (79) et 164 communes (147 en 2017), Amboise (37), Argy (36), Artannes (37), Balzèmes (Baudres), Baudres (36), Beaulieu-lès-Loches (37), Benais (37), Berthegon (86), Betz-le-Château (37), Bossée (37), Bouges (36), Bourges (18), Bourgueil (37), Bournan (37), Boussageau (86), Brain-sur-Allones (49), Breil (49), Bretagne (36), Brion (36), Brux (86), Ceaux-en-Couhé, Chabris (36), Chambray-lès-Tours (37), Chalonnes-sous-le-Lude (49), Chambourg-sur-Indre (37), Chanceaux-près-Loches (37), Channay-sur-Lathan (37), Champniers (86), Charnizay (37), Château-Garnier (86), Chavaignes (49), Château-Garnier (86), Châteauneuf-sur-Loire (45), Chenay (79), Chinon (37), Chouppes (86), Ciran (37), Civray-sur-Indre (37), Clefs (49), Clermont (Clermont-Créans) (72), Cléré-du-Bois (36), Cléré-les-Pins (49), Coins (36), Continvoir (37), Cormery (37), Couhé, Courcelles-de-Touraine (37), Courçay (37), Courléon (49), Dénezé-sous-le-Lude (49), Dissé-sous-le-Lude (72), Dolus-le-Sec (37), Draché (37), Druye (37), Ecueillé Cloué (36), Elven (56), Escaudoeuvres (59), Esves-le-Moutier (37), Esvres (Esvres-sur-Indre) (37), Francillon (36), Frédille (36), Géhée (36), Gizeux (37), Heugnes (36), Hommes (37), Jaulnay (Jaunay-Clan) (86), Jeu-Maloches (36), La Celle-l’Evescault (86), La Chapelle-Blanche, La Chapelle-Blanche-Saint-Martin (37), La Chapelle-sur-Loire (37), La Ferté-Saint-Aubin (45), Lamotte-Beuvron (41), La Pellerine (49), La Riche (37), Langé (36), Larré (56), Lasse (49), Le Louroux (37), Levroux (36), Ligniers-Langoust (Verrue) (86), Ligron (72), Ligueil (37), Linières-Bouton (49), Loches (37), Louans (37), Lublé (37), Luçay-le-Mâle (36), Manthelan (37), Mardié (45), Meigné-le-Vicomte (49), Messé (79), Méon (49), Mirebeau (86), Montbazon (37), Montpollin (49), Monts (37), Mouliherne (49), Mouzay (37), Neuil (37), Noyant (49), Noyant-de-Touraine (37), Obterre (36), Orches (86), Orléans (45), Parçay-les-Pins (49), Pellevoisin (36), Perrusson (37), Plaudren (56), Poitiers (86), Pont-de-Ruan (37), Pontigné (49), Restigné (37), Rillé (37), Rilly-sur-Vienne (37), Rom (86), Romagne (86), Rouillé (86), Saché (37), Saint-Branchs (37), Saint-Epain (37), Saint-Flovier (37), Saint-Jean Saint-Germain (37), Saint-Jean-de-la-Motte (72), Saint-Jean du Bois d’Hault (Francillon) (36), Saint-Laurent-de-Lin (37), Saint-Laurent-Nouan (Loir-et-Cher), Saint-Nicolas-de-Bourgueil (37), Saint-Phalier (Levroux) (36), Saint-Philibert-de-la-Pelouze (Gizeux) (37), Saint-Pierre de Lamps (36), Saint-Pierre-des-Corps (37), Saint-Sauvant (86), Saint-Sénoch (37), Saint-Symphorien (Tours) (37), Saint-Viâtre (41), Sainte-Catherine-de-Fierbois (37), Sainte-Colombe (Bouges-le-Château) (36), Sainte-Maure-de-Touraine (37), Sainte-Soline (79), Savigné-sur-Lathan (37), Savigny-sous-Faye (86), Selles-sur-Cher (41), Selles-sur-Nahon (36), Sepmes (37), Sérigny (86), Sorigny (37), Tauxigny (37), Thilouze (37), Thun-Saint-Martin (59), Thurageau (86), Tigy (45), Tours (37), Trogues (37), Vançais (79), Varennes (37), Vaux (86), Veigné (37), Vendeuvre-du-Poitou (86), Vernantes (49), Vernoil-le-Fourrier (49), Veuil (36), Vicq-sur-Nahon (36), Villentrois (36), Villeperdue (37), Vou (37).

Mon mariage le plus ancien est toujours celui d’Hélie Leroulx (sosa 7342) et Marie Joubert (sosa 7343) le 25 juin 1612 à Villeperdue ; mon baptême le plus ancien est toujours celui de Claude Ensault (sosa 3662), le 5 septembre 1610 à Artannes ; mon décès/sépulture le plus ancien est toujours celui de Gilette Baugé (sosa 12261), enterrée le 26 septembre 1617 à Savigné-sur-Lathan.

Mar_Leroux_Joubert_Villeperdue_1612.jpg
Mariage Hélie Leroulx et Marie Joubert, Villeperdue, 25 juin 1612, (C)AD37
Naiss_Ensault_épx_Caillaud_Artannes_1610_6NUM7.006.002_p.124.PNG
Baptême Claude Ensault, Artannes, 5 septembre 1610, (C)AD37
DC_Baugé_femm_Deslestang_Sav_1617_6NUM7.241.003_p.32.JPG
Décès Gilette Baugé, Savigné-sur-Lathan, 26 septembre 1617, (C)AD37

Je n’ai pas avancé sur la recherches des contrats de mariage, ni sur celles des inventaires après décès. Je n’ai fait aucune recherches dans les minutes notariales, ni dans les hypothèques, ni même dans les matrices cadastrales. En revanche, j’ai systématiquement consulté les recensements qui étaient en ligne, et les registres matricules pour mes ancêtres.

 

 

2 commentaires sur « J’avance pas à pas. »

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s