Publié dans A propos de moi, A propos de...

Le jour où j’aurais mieux fait d’aller me coucher.

Temps de lecture : 3’30

Qui n’a jamais essayé de blouser ses parents au moment d’aller se coucher ? Pas moi. efeb0-shy-smileyEt je dirais même plus, telle fut prise qui croyait prendre.

Ce soir-là, je n’avais visiblement pas très envie de dormir. Et comme une bêtise est plus exaltante à deux, j’emmenai mon petit frère dans mon aventure. Donc, l’heure du coucher étant venue, ma mère nous prodigua les non-négociables rituels du soir (câlins, bisous, bonne nuit…), ferma la porte la chambre et s’en alla regarder le film de 20h40 (oui, à cette époque, les films commençaient « tôt »). Nous Moi, espiègle, en avais décidé autrement. Et, comme on se croit très malin, plus malin qu’on ne l’est vraiment, quand on est minot, et surtout, qu’on s’imagine que nos parents sont moins malins que nous, j’ai cru que mes parents n’y verraient que du feu. Et bien, croyez-le ou non, mes parents ne sont pas neuneus, et comme tous les parents, ils voient tout, entendent tout, devinent tout. Donc, après un temps raisonnable pour faire croire que nous nous étions endormis (et oui, j’avais pensé à tout), je me levai, entraînai mon frère, et à pas de velours sur la moquette du couloir (ça aide), nous nous rendîmes jusqu’au salon. Comme d’habitude, la porte était entrebâillée (pour atténuer le bruit de la télé mais tout de même pour nous entendre si nécessaire), nous jetâmes un œil curieux vers le petit écran (enfin, surtout moi, car mon frère lui, était plutôt dans le jeu de cache-cache que dans celui d’observateur indiscret). On devait gloussait, faire du bruit car nous entendîmes un impérieux « allez vous coucher ». Nous nous exécutâmes, avant de revenir à la charge… et obtenir la même sentence. De tentatives en tentatives, je réussis à apercevoir une scène du film tant convoité. Et là, horreur ! J’aperçus des plongeurs fouiller une épave de bateau, et une tête en décomposition sortir d’une cassure de la coque ! Je regardais Les Dents de la mer. N’écoutant que mon courage, je pris mes jambes à mon cou, abandonnant mon frère au passage, courus jusqu’à notre chambre, sautai dans mon lit et décidai…qu’il était l’heure de se coucher !

Je ne sais pas si cette péripétie est survenue avant ou après, mais cette expérience ne fut pas la seule de ma prime jeunesse. En ce temps-là, nous allions le dimanche chez ma grand-mère, à 45 minutes de route de chez nous (45 longues minutes quand on a le mal de voiture). Le soir, à cause du trajet, nous rentrions un peu trop tard pour nous coucher à l’heure habituelle. Profitant de ce laps de temps providentiel et parce que je ne voulais plus prendre mon bain avec mon frère, je pouvais assouvir mon envie de télé pendant quelques instants. Sauf que ce jour-là, n’ayant pas prêté attention au programme que j’avais choisi au hasard, mes parents me laissèrent avec de mignonnes petites poupées, qui trucidaient tout le monde, et des soldats de plomb qui plombaient les autres. Heureusement, mon frère me sauva en terminant son bain express. Vous pensez que ce fut la fin du cauchemar ? Que nenni ! Ce n’était peut-être pas Maurice Jarre ni Ennio Moriconne mais le compositeur connaissait son art. La musique à elle seule donnait vie aux images invisibles. Voilà comment j’ai vu un minuscule extrait du film Dolls (pour les plus curieux mais peut-être frileux, les Inconnus ont détourné une scène du film pour leur sketch « Les poupées Klaus Barbie« ).

N’ayez crainte, le traumatisme fut léger (à moins que justement ce ne soit le début d’une folle série ?), car je suis devenue une adepte des films d’épouvante. Mon « monstre » préféré, c’est Freddy.
Freddy2 (C) Wes Craven

Je dédis ce billet à ma maman, qui n’aura, j’en suis sûre, aucun souvenir de cette histoire et qui n’aura certainement jamais soupçonné que l’arroseur a été arrosé.

Un commentaire sur « Le jour où j’aurais mieux fait d’aller me coucher. »

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s