Publié dans Challenge AZ, La boîte à trucs, MON Challenge AZ avant LE Challenge AZ

L comme…Lire et déchiffrer

Je devrais plutôt dire « déchiffrer et lire ».
Car si la lecture de certains actes est aisée, parfois, a contrario, cela relève du véritable parcours du combattant. Et si, en général, la difficulté de lecture est proportionnelle à l’ancienneté du document, le talent et l’application de l’officier de l’Etat civil ou de curé y sont aussi pour beaucoup.
Mais la qualité de l’écriture n’est pas le seul critère qui rend un acte lisible ou non. Par convention, les curés usaient et abusaient de signes, que l’on pourrait comparer à de la sténographie avant l’heure.

Ainsi, « nre » surmonté d’une sorte de cédille, signifie « notre »mar-besnier-arrault-1642-copie
 » Le 25 iesme a été espouzé en nre église
Rémy Besnier avec Andrée arrault  » (le 25 novembre 1642, Saint-Branchs, Indre-et-Loire).

 » Ptre  » signifie  » pretre »
Mar Verna-Morinet - Copie.jpg
Loches, 15 mai 1679

 » prsse » (le P a une sorte de boucle en dessous, le faisant ressembler à un J), signifie  » paroisse »
Mar Leroux-Joubert - Copie.jpg
Villeperdue, 25 juin 1612

Mais  » paroisse  » pouvait aussi s’écrire d’autres façons.
Mar Baudichon-Liard 1640 - Copie.jpg
Loches 1640

Ou en toutes lettres
Mar Delalande Taffonneau Manthelan 1659 - Copie.jpg
Manthelan, 5 juillet 1659

 

Pour aller plus loin : cours de paléographie

 

 

Un commentaire sur « L comme…Lire et déchiffrer »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s